Presse à chaud : Avis & meilleurs modeles en décembre 2021

Pour la pose de transferts sérigraphiques, la presse à chaud est le dispositif le mieux adapté. Cette machine souvent employée en industrie séduit de plus en plus les particuliers qui souhaitent se lancer dans l’impression de vêtements en tout genre.

Cependant, certains critères sont à étudier lors du choix de votre équipement de flocage. Une fois le choix effectué, il faudra également apprendre à utiliser convenablement cet appareil.

Découvrez les différents types de presses à chaud disponibles sur le marché et le mode d’emploi pour sublimer vos t-shirts, sweats et sacs en coton.

meilleure presse a chaud comment choisir

Qu’est-ce qu’une presse à chaud ?

La presse à chaud est une machine employée pour les processus de flocage et de sublimation. Ce dispositif permet de transférer vos conceptions graphiques sur un support plat tel qu’un t-shirt ou une serviette. La presse à chaud constitue un moyen d’impression moderne et simple à utiliser pour une personne lambda.

Cet appareil permet en outre d’imprimer toutes sortes d’illustration sur une tasse, une casquette, un sac fourre-tout ou un puzzle. Désormais, il n’y a plus aucune limite en ce qui concerne les articles sublimables par une presse à chaud. Cette dernière représente d’ailleurs une excellente alternative aux autres technologies employées uniquement pour la sérigraphie.

En général, une presse à chaud est dotée d’une surface en métal appelée platine. Celle-ci est chauffée électroniquement, et il vous suffit d’une petite pression sur sa plaque chauffante pour imprimer votre illustration. L’impression est faite à haute température (définie au préalable par l’utilisateur), d’où l’appellation presse à chaud.

Quelles caractéristiques pour choisir sa presse à chaud ?

Pour choisir la presse à chaud qui répondra le mieux à vos besoins, il sera nécessaire de tenir compte des critères ci-dessous :

La fréquence d’utilisation

Le premier aspect à étudier lors du choix de votre presse à chaud est la fréquence d’utilisation. En effet, certaines machines disposent d’une grande endurance pour supporter un usage intensif. Elles peuvent fonctionner tous les jours de façon ininterrompue. Tout dépendra de vos besoins et des objectifs que vous souhaitez atteindre à la fin du mois.

Certaines entreprises emploient leur machine plusieurs fois dans la même journée, sans toutefois effectuer une utilisation intensive. Si votre presse à chaud doit seulement servir de manière occasionnelle (un ou deux jours par semaine), inutile de choisir un dispositif à haute fréquence d’utilisation.

Le type de textile à presser

Le choix de votre presse à chaud dépendra également du support sur lequel seront imprimées vos illustrations. Selon qu’il s’agisse uniquement d’impression sur t-shirt ou sweat, les besoins auxquels la machine devra répondre sont assez différents. Un dispositif permettant d’imprimer sur des sacs sera moins efficace pour sublimer une casquette.

La presse à chaud devra aussi être adaptée aux dimensions et à la forme de l’article que vous souhaitez sublimer. Il faudra vous tourner vers les presses spécialisées si vous désirez faire du flocage de casquettes, plus encore s’il s’agit d’une grande quantité. Pour ceux qui doivent travailler sur plusieurs supports (t-shirt et chaussette par exemple), une presse à chaud polyvalente serait l’idéal.

Les dimensions des plaques

Suivant le type d’article à presser, les dimensions des plaques chauffantes sont également à prendre en considération. Pour réaliser les meilleures poses, il est recommandé d’employer une presse à chaud avec des plateaux assez larges sur des textiles de grandes dimensions. Cependant, qu’en est-il des entreprises qui doivent sublimer plusieurs types d’articles ?

Pour répondre à ces différents besoins, vous pouvez acheter des plateaux de plusieurs dimensions et les intégrer à votre presse à chaud. Il est également possible pour ceux qui le souhaitent, de commander un plateau personnalisé.

La quantité de chaque série

La quantité des séries est un critère qui vient compléter la fréquence d’utilisation de la presse à chaud. En d’autres mots, il vous faudra déterminer la quantité d’articles comprise par chaque série. Vous avez par exemple les séries de 50 ou 100 exemplaires, qui sont considérées comme les plus petites quantités.

Certaines presses à chaud sont particulièrement efficaces pour imprimer des illustrations sur 100 à 300 articles au quotidien. Il s’agit là d’une quantité moyenne. Une série comporte une grande quantité d’articles lorsque le nombre est supérieur à 300 exemplaires. Ce critère varie suivant la nature de l’activité exercée.

Le prix

Un dernier point à étudier avant de choisir votre presse à chaud est le montant à investir pour l’acquérir. Il est naturel de penser que le prix du dispositif sera un gage de sa qualité. Cela s’avère véridique dans le cas des presses à chaud.

Cependant, il faudra trouver le juste milieu entre la somme déboursée et les besoins auxquels cette machine devra répondre. Vous pouvez opter pour une presse à chaud assez onéreuse si elle doit faire l’objet d’une utilisation intensive et sublimer divers types d’articles.

Une fois tous ces critères pris en compte, il vous sera plus facile de choisir la presse à chaud la mieux adaptée à vos besoins.

Quels sont les différents types de presses à chaud ?

Sur le marché, vous trouverez 3 différents types de presses à chaud à savoir : la presse manuelle, la presse automatique et les presses spéciales.

Les presses manuelles pour vêtement

Les presses manuelles comme le précise leur nom sont destinées à un usage manuel. Elles sont dotées pour cela de deux plaquettes chauffantes qui se collent pour appliquer la chaleur sur le support à sublimer. La chaleur est répartie de manière uniforme sur l’ensemble de la surface des articles à imprimer. Ce type de presse à chaud comporte également deux différentes catégories de presses.

La presse manuelle à ouverture en angle

Cette presse à chaud est un dispositif assez répandu et elle se révèle moins coûteuse que les autres modèles. Son ouverture se fait en élevant le plateau supérieur afin d’étaler le support à imprimer. Il s’agit d’une ouverture en portefeuille, et celle-ci se fait suivant un angle de 40 ° par rapport à l’horizontale.

La presse manuelle à ouverture en angle est un dispositif simple d’utilisation. Arrondir les angles sur différents types d’articles se révèle aisé sur cet appareil. De même, le remplacement des lames sur cette presse est plutôt facile.

La presse manuelle à ouverture pivotante

Ce type de presse comme son nom le précise est dotée d’un plateau supérieur qui pivote sur son axe situé à l’arrière du dispositif. Une presse manuelle à ouverture pivotante permet à l’utilisateur de gagner davantage de place.

Grâce à l’ouverture en portefeuille, vous dépensez beaucoup moins d’efforts chaque fois que vous soulevez la plaquette chauffante pour étaler l’article à imprimer. En outre, il existe des modèles de presse manuelle à ouverture pivotante qui vous permettent d’accroître aisément votre production.

Les presses automatiques

La presse automatique est une machine souvent employée dans le secteur industriel. Elle s’avère relativement onéreuse, mais offre à l’utilisateur un plus grand confort d’utilisation. Comme l’indique son appellation, ce type de presse vous permet de réaliser toutes vos impressions de façon automatique. Vous retrouverez des presses automatiques à ouverture hydraulique d’une part, et à ouverture pneumatique d’autre part.

La presse automatique à ouverture hydraulique

Les presses automatiques à ouverture hydraulique exercent sur les supports une pression suffisante pour obtenir un résultat optimal. Vous avez ainsi la certitude que le graphisme est correctement appliqué sur l’article sublimé. En outre, ce type de presse possède un écran de contrôle digital. Celui-ci permet à l’utilisateur de régler la force de pression.

Il est également possible de définir la température d’impression sur l’écran de contrôle de votre presse automatique à ouverture hydraulique. La chaleur employée pour imprimer le support varie suivant la nature de ce dernier.

La presse automatique à ouverture pneumatique

Les presses automatiques à ouverture pneumatique vous permettent d’effectuer un travail de qualité optimale. Ce type de presse assure en effet l’application et le décollage aisé de vos transferts. Aussi, plusieurs types de flocage peuvent être réalisés sur une multitude de supports à l’aide des presses à ouverture pneumatique.

Elles sont équipées d’un plateau chauffant assez large pour sublimer vos vêtements, vos puzzles et vos carreaux en céramique. Pour ceux qui souhaitent procéder au flocage de tapis de souris, ce type de presse automatique est parfaitement indiqué.

Les presses spéciales

Réaliser des impressions sur une multitude de supports peut nécessiter différentes presses, sauf si vous disposez d’une presse spéciale. En effet, il est possible de choisir une presse à chaud adaptée à la taille et à la forme de l’article à sublimer. Il s’agit des presses ad hoc réalisées pour répondre à un besoin spécifique.

À titre d’exemple, vous avez les presses à mug permettant d’imprimer diverses illustrations sur vos tasses. Il suffira de recourir à une bague réglable pour fixer le papier sur le mug avant de procéder à sa sublimation.

presse chaud meilleur modele

Comment utiliser une presse à chaud ?

Suivant le type de presse à chaud, les réglages et le mode d’utilisation peuvent varier. Voici quelques procédures d’utilisation de presses manuelles et automatiques.

Les presses manuelles sans ouverture automatique

Après avoir allumé votre presse manuelle sans ouverture automatique, il faudra procéder au réglage de la température. De même, le temps nécessaire à la pose du transfert devra être réglé sur la machine. En général, ces informations sont données via la notice de pose en même temps que le transfert sérigraphique. La température et la durée varient suivant la nature du support.

Pour que la chaleur atteigne le niveau optimal, vous devrez patienter quelques minutes. Dès que la presse à chaud atteint la température fixée, vous pourrez placer l’article sur la plaque inférieure, puis rabattre le plateau chauffant supérieur. Un minuteur vous alerte lorsque la durée de chauffe a été atteinte. Votre support est imprimé et il est temps de le retirer.

Les presses double plateau avec pression automatique

Une fois que la presse double plateau avec pression automatique est allumée, il faudra régler la température, la durée et la pression. Ces informations sont essentielles pour une pose de transfert réussie.

Sur la plaque inférieure de l’appareil, il faudra positionner le support et appliquer le transfert sérigraphique que vous souhaitez imprimer. Dès que tout est prêt, abaissez la plaquette chauffante supérieure de sorte qu’elle soit bien positionnée au-dessus du support. Vérifiez que les deux plateaux sont parallèles avant de les rabattre totalement.

La pression est exercée de façon automatique sur cet appareil, et la plaquette se relève toute seule une fois la durée de chauffe atteinte.

Les presses simples ou double plateau automatique

En ce qui concerne la presse simple et la presse à chaud double plateau automatique, le mode d’utilisation est identique à celui des précédentes presses. Seulement, pour les manipuler il vous faudra actionner une pédale ou un bouton poussoir. La plaquette chauffante supérieure se déplacera alors automatiquement, et la pose du transfert sera effectuée en quelques minutes.

Les presses manuelles à ouverture automatique

Avec une presse manuelle à ouverture automatique, dotée d’une membrane pneumatique ou non, le mode d’utilisation reste assez simple. Dans un premier temps, vous devrez procéder aux différents réglages depuis l’écran digital. Certains modèles sont en revanche équipés d’un système à molettes.

Les principaux réglages concernent la température, le temps et la pression. Une fois la chaleur optimale atteinte, vous pouvez placer l’article à sublimer sur la plaque inférieure. Ensuite, il faudra positionner le transfert sur le vêtement à imprimer. Enfin, vous devrez rabattre la plaquette supérieure et attendre que la durée de chauffe soit écoulée. La plaque supérieure se relèvera alors toute seule.

Conclusion

La presse à chaud est un dispositif plutôt rentable pour tout entrepreneur désireux de se lancer dans les travaux d’impression. Il pourra se spécialiser dans le flocage et la sublimation de vêtements ou de goodies (mug, tapis de souris).

Quoique, pour en tirer pleinement profit, il vous faudra prendre en considération plusieurs critères lors du choix de la presse à chaud. La fréquence d’utilisation, la quantité de chaque série et le prix d’achat en sont quelques-uns. Aussi, l’avantage de la presse à chaud est qu’elle vous assure des sorties graphiques fluides et elle peut imprimer en différentes couleurs sans problème.

FAQ

Machine et Presse pour Couture